La crise du Terrible Two !! (autrement)

Publié le par Elodie

Téo est de nouveau très copain avec son amie la crise !! Cela va bien faire maintenant 3 semaines que cette foutue connerie est revenue et j'en ai RAS LE BOL .

 

Tout les jours , c'est dire Attention .. c'est punir .. c'est mettre la fessée .. c'est crier..c'est J'en ai marre .. c'est être toute seule à gérer Téo et cette crise .....elle a plutôt intérêt à dégager vite fait car elle met mon fils dans un état .. INFECTE !! et autant te dire qu'à l'approche de Noël ça ne le fait pas du tout du tout et en plus de devoir acheter des cadeaux ne me fait pas super plaisir vu l'attitude déplorable qu'il a et ça à 2 ans et (5 mois..presque) .

 

Y a des moments Bien mais malheureusement trop court et du coup le moins bien prend le dessus LARGEMENT .

 

Alors je te met  un p'tit aperçu si jamais toi ...qui viendrait par hasard chez moi et qui n'aurait pas encore d'enfants ou qui aurait un bb bien au chaud dans ton bidon ...Non non ...loin de moi l'idée de te frustrer avant l'heure ou de te dégouter de quoique ce soit mais juste J'TE PREVIENS ...car moi ça m'aurait bien aidée avant que celle-ci ne me surpenne !

 

C'est pas de la tarte alors accroche toi ..

.

.

.

.

TOUT .. pour réussir son *Terrible Two*

.

.

et bah tu n'as plus qu'à lire et me dire c'que t'en pense bien sur !! Evidemment tu peux PARTAGER  A 1000% tout comme moi et à qui je dis MERCI Maman Lulu !!

 

LA CRISE DU NON :

Il s'agit du niveau de départ de toute cette belle aventure ! on commence par dire non puis on ajoute quelques variantes . Non au bain , non au diner , non au lavage des mains , non au dodo . Avec l'expérience , on peut offrir des extras :

coups de pieds , coups de poing , pirouettes diverses pour échapper au contrôle des parents .

Cette crise permet aussi de faire perdre un temps précieux aux parents pressés et de transformer une corvée de 30 secondes en une épopée d'une demi-heure .

*

*

La crise hollywoodienne :

On joue la totale . On se jette par terre , on s'effrondre , ruinés émotionnellement , abattus par la douleur insoutenable de se faire refuser un biscuit au chocolat avant le diner . Mlagré tous les efforts artistiques , les parents ne croient pas souvent à notre détresse .

*

*

La crise molle :

Une méthode simple et efficace surtout quand les parents semblent être pressés ou essaient de nous mettre des vetements ! on s'efforce alors de devenir aussi consistant que de la purée de pomme : impossible de tenir sur nos pattes .

*

*

La crise de l'idée fixe :

cela peut être une activité , une phrase ou une question anodine dont on ne peut se départir . A la base l'idée n'a rien de méchante , mais répétée 412 fois en quelques minutes , elle produit son effet sur un parent exaspéré . Celui-ci use parfois de superfuges afin de nous changer les idées , mais c'est peine perdue . Se termine habituellement par une autre crise , pigée au hasard .

*

*

La crise du moi maintenant :

En tant que membre du **terrible two** nous sommes en droit d'exiger que tout nous sois dû , au moment ou le souhaite . Il est inutile de partager quoique ce soit , pas même la télé avec les parents !! Il n'est pas question non plus de nous faire patienter pour aucune raison lorsque l'on souhaite quelque chose .

Toute infraction à cette règle nous permettra de hurler haut et fort notre indignation .

*

*

La petite révolte :

Une méthode éprouvée qui consiste à faire volontairement tout ce qui n'est pas permis , juste pour voir la réaction des parents . Les règles : on ne tape pas , on ne mords pas , on ne dessine pas sur les murs , on ne vide pas la baignoire sur le plancher de la salle de bains , etc....sont vraiment agréables à outrepasser . Le mieux est encore de transgresser les consignes en regardant les parents dans les yeux , tout en arborant un magnifique sourire . Effet garanti .

*

*

La statue hurlante :

Une crise de base . Consiste à rester immobile , les mains contre le corps , les yeux fermés , et à pleurer en hurlant le plus fort possible jusqu'à ce que quelque chose survienne . La concentration est essentielle : on doit donner l'impression aux parents que notre vie est en jeu .

*

*

La honte publique :

le truc est vieux comme le monde , profiter de la présence d'autres personnes pour décupler la portée de notre crise . Le centre commercial est un bon endroit pour s'y entrainer . On peut aussi agir en véritable diable devant la visite , ou attirer l'attention sur nos mauvaises manières dans une réunion familiale . Le but étant de faire passer les parents pour des gens irresponsables .

*

*

La grève de la faim :

A l'heure des repas , les moyens de pressions sont simples et directs . Refuser de manger et / ou exiger autre chose (préférablement sucré ou introuvable)

Variante : il est particulièrement drôle de voir le visage des parents lorsqu'on refuse de manger ce qu'ils considèrent être notre mets préféré .

*

*

La ruse finale !!

Pour plus de succès , variez les plaisirs et parsemez vos journées de quelques bons moments .

La confusion de vos parents n'en sera que plus grande .

*

*

Louis-Simon Ferland

Petit Monde.com -2006

 

Ce n'est pas moi mais ça m'a tellement plu qu'il fallait que je partage .

 

304378178_small-1-.jpg

 

 

 

 

 

Publié dans vie quotidenne

Commenter cet article

Marianne 12/12/2011 19:51

Moi je dis vivement les 3 ans même si je pense que ça changera pas grand chose grrr !
Car ici, comme tu le sais, c'est pareil ! Et avec deux puces à la maison et un chéri qui bosse et bien c'est dur dur ! Mon moral en prend souvent un coup et mes nerfs idem !
Je nous dis donc bon courage lol !
Gros bisous ma poulette !

Nel 12/12/2011 12:22

Allez, si ça peut te consoler, Gaspar est assez coton ces temps ci.. Sa seconde résidence: le coin!

Couraaaaage!
Bisous

Elodie 12/12/2011 14:37



Oui ça me console si on veut mais bon , je sais que c'est un passage obligé . Pour te dire comme les jours ne se ressemblent pas ... hier il a été presque parfait ...gentil tout plein (à rien y
comprendre avec ette crise)


Merciiiiiiiiiiiiii .


Bisous .



Delphine 11/12/2011 09:54

J' avais lu cet article sur le blog de Laure je crois, et on avait bien rit avec Gérald ( nerveusement peut-être LOL ! ) car on a reconnu Maé dans chacune des situations. Même si on n' a pas trop à
se plaindre pour l' instant, et bien Monsieur va avoir 30 mois et sa personnalité s' affirme...J' avoue que je prends ça avec philosophie, il m' arrive quand je suis crevée d' être sur le point de
craquer, mais point de fessées ou quoi que ce soit à la maison...Je lis beaucoup de choses sur la psychologie, le développement des enfants, l' éducation non violente, et ça m' aide énormément à
appréhender les crises...Courage ma jolie ;-)

Elodie 12/12/2011 15:35



Ca fait rire heureusement mais en vrai c'est autre chose , même si moi non plus je n'ai pas trop trop à me plaindre , j'en ai marre de cette crise et être seule à gérer c'est pas simple .


Après chacun fait comme il veut et surtout il peut donc le prendre avec philosophie j'ai essayé mais ça va un moment et qd au bout d'un moment plus rien ne marche alors tant pis y a fessée ! moi
aussi je lis bcp de choses mais ça n'empêche . Après j'ai un caractère fort donc faut pas trop pousser .


Enfin je fais de mon mieux et surtout faisons comme nous le sentons .


Merci .



fleur 10/12/2011 10:22

Bon courage poulette, le mien n'a qu'un an et bizarrement je ne suis pas du tout pressée de passer par cette étape...Je t'envoie plein de bonnes ondes et de soutien!

Elodie 12/12/2011 15:32



Ohhh bah j'imagine que tu ne sois pas pressée , qui le serais pour affronter ça . Après chaque enfant est différent et peut e^tre que mini panda ne te fera pas subir cette crise , il y en a
qui passe au travers même si c'est qd même assez rare .


Téo ne me fait pas tout heureusement et c'est pas non plus le super méchant gamin mais juste j'en ai assez et seule c'est dur .


Bisous et merci de ton soutien .



arbrastuce 09/12/2011 15:15

Je sais que quand on a pas d'enfants (comme moi) on risque de passer a cote de plein de trucs mais on passe aussi a cote de ca !
Bon courage...

Elodie 12/12/2011 15:30



Peut être mais tu sais quoi ....JE T'ENVIE mais graaaaave !!


Merci .